Filtrer

Filtres actifs :
Caractéristiques

À saisir !

Draps d'examen économiques

Fiches patient vierges en promotion

Gravure laser matériel médical

Commandez vos ordonnances sécurisées

Défibrillateur cardiaque 

Défibrillateurs cardiaques automatiques et semi automatiques adaptés aux situations d’urgence médicale.

Matériel médical pour les professionnels de la santé mais aussi pour le grand public : personnes non formées au secourisme.

Défibrillateur automatique : équipez-vous et sauvez des vies !

Vous êtes responsable d’une société ou d’un établisseme...

Défibrillateurs cardiaques automatiques et semi automatiques adaptés aux situations d’urgence médicale.

Matériel médical pour les professionnels de la santé mais aussi pour le grand public : personnes non formées au secourisme.

Défibrillateur automatique : équipez-vous et sauvez des vies !

Vous êtes responsable d’une société ou d’un établissement de santé ? Équipez votre entreprise ou vos locaux d’un défibrillateur automatique Colson DEF-i ou d’un défibrillateur automatique Colson DEF-NSI : ces deux appareils DAE (défibrillateur automatisé externe) ne nécessitent pas de formation en secourisme et restent accessibles à tous. Un guide vocal et des fonctions intelligentes permettront à l’utilisateur de gérer au mieux la situation d’urgence.

 

Une gamme complète de défibrillateurs pour les praticiens ou pour les secouristes.

Nous avons sélectionné pour vous les plus grandes marques de défibrillateurs cardiaques : Colson, Samaritan… Vous avez le choix entre des appareils entièrement automatisés ou semi-automatiques qui ont été étudiés pour équiper vos locaux même dans des environnements poussiéreux ou à l’extérieur.

Nous proposons également une gamme d'accessoires : armoires pour défibrillateur, panneaux de signalisation, sacoche de transport… qui viendront compléter votre défibrillateur

  

Quand faut-il utiliser un défibrillateur cardiaque ?

Lorsqu’une personne est inconsciente : ne répond pas à vos interrogations, ne bouge pas et ne respire pas : la victime est en arrêt cardiaque. Dans ce cas la circulation du sang ne se fait plus et les cellules cérébrales ne sont plus alimentées en oxygène. Il faut alors agir vite, chaque seconde compte. L’utilisation d’un défibrillateur est recommandée dans les 3 minutes qui suive l’arrêt cardiaque.

 

Défibrillateur cardiaque : mode d’emploi

Il faut avant tout faire la différence entre le DAI (défibrillateur Automatique Implantable) qui est un simulateur cardiaque et qui permet de traiter les arythmies chez certains patients. Ce type d’appareil permet de surveiller le rythme cardiaque, de détecter une éventuelle anomalie, et d’envoyer des impulsions électriques pour réguler le rythme cardiaque. 

Bien qu’il existe des défibrillateurs manuels qui sont utilisés exclusivement par les professionnels. Les modèles qui sont proposés sur notre site sont des DAE (Défibrillateur Automatisé Externe) ou des DSA (Défibrillateur Semi Automatique) [Voir les différences entre les 2 types de défibrillateurs].

Ces appareils sont aujourd’hui très simples à utiliser et l’opérateur peut sur certains modèles, être guidé par une voix qui donne les principales étapes :

[Un défibrillateur doit être appliqué pendant les 3 minutes qui suivent l’arrêt cardiaque]

1 – Placer les électrodes sur la personne (en général sous le bras gauche et la poitrine). La poitrine doit être sèche et dénuée de poils. Si la personne est velue vous pouvez si possible raser une partie du torse pour que les électrodes puissent être en bon contact avec la peau. De même que si le patient perd connaissance dans l’eau ou que le patient est mouillé, il sera préférable, si possible, de le placer sur une surface sèche et d’essuyer les parties où seront placées les électrodes.

2 – Appuyer sur le bouton permettant d’envoyer l’impulsion électrique s’il s’agit d’un défibrillateur semi-automatique ou bien laissez faire l’appareil si c’est un modèle automatique. Attention à ce qu’il n’y ait aucun contact avec le patient au moment du choc électrique.

Le défibrillateur va dans un premier temps analyser l’activité du cœur et déduire s’il est nécessaire de « choquer » le patient. L’appareil effectue en général une analyse toute les 2 minutes.

Si la personne accidentée réagit et reprend conscience, vous pouvez la mettre en PLS en attendant les secours. Si la personne est toujours inconsciente alors il faut mettre en place la réanimation cardio pulmonaire. Dans tous les cas vous pouvez laisser les électrodes en place.

Quelles différences entre un DAE (défibrillateur automatique externe) et un DSA (défibrillateur semi-automatique)

Les 2 types d'appareils sont capables de détecter automatiquement l'activité cardiaque de l'accidenté et décident de de la charge (choc) qui doit être délivrée. Les différences se feront au niveau du système de sécurité. Sur un DSA, l'utilisateur doit appuyer sur le bouton permettant de délivrer le choc. Il est donc préférable que l'utilisateur soit formé à son utilisation.

Le DAE quant à lui donnera des instructions vocales pour que l'utilisateur et les personnes qui sont présentes sur le lieu de l'accident puisse s'écarter pour que personne ne touche le blessé pendant la délivrance du choc. Le défibrillateur automatique sera donc plus indiqué pour une utilisation grand public même si les deux peuvent être utilisés pour les non initiés au secourisme. (Les deux types de défibrillateurs sont autorisés par la loi pour une utilisation grand public).

 

Staying Alive : application recensant les emplacements des défibrillateurs en France.

Vous l’avez compris, il s’agit d’agir vite. Vous pouvez télécharger l’application gratuite staying alive qui fonctionne sous le modèle communautaire : l’application recense les positions des défibrillateurs les plus proche de votre position et vous pouvez également signaler les nouvelles installations.

L’application est disponible pour les Iphones (IOS) ou sur ANDROID

 

Plus d'informations sur les défibrillateurs cardiaques :

Vous souhaitez obtenir plus d'informations consultez l'article : choix de votre défibrillateur cardiaque.

Obligation pour les établissements publics d’installer un défibrillateur : loi du 28 juin 2018

Modalités de signalisation des défibrillateurs cardiaques automatisés externes dans les lieux publics : arrêté du 16 août 2010.

Détails