Close

Derniers Posts

Différence entre masques de type II, FFP2, FFP3.
Il existe plusieurs modèles de masques à usage médical, deux grandes catégories (masques chirurgicaux et masques de...
le Mar 24, 2023 | par Thierry G.
Quel pèse-personne choisir ? Comment régler un pèse-personne électronique ?
Matériel médical emblématique de la visite chez le docteur, allié santé totalement intégré dans le quotidien des...
le Nov 28, 2022 | par T. G.
Peut-on laver les masques chirurgicaux ? Comment ?
Médecins, chirurgiens, infirmiers, chirurgiens-dentistes, pour ne citer qu’eux, font un usage constant du masque de...
le Nov 21, 2022 | par T.G.

Comment lire un tensiomètre au bras ou au poignet ?

Posté le: Nov 7, 2022 | Auteur: T.G. | Catégories: Guide d'achats

Comment lire un tensiomètre ? Comment calculer sa tension avec un tensiomètre manuel ou électronique ?

Cet outil de diagnostic primordial pour le suivi des patients a beau être au rang du matériel médical le plus familier, il soulève néanmoins des questions. Employé pour mesurer avec précision la pression du sang dans les artères – la fameuse tension artérielle – il fournit des informations stratégiques. Mais comment lire la tension sur un tensiomètre au bras ou au poignet ? Tous les secteurs médicaux, libéraux, hospitaliers, et désormais certains patients à domicile, sont amenés à l’utiliser. Une très bonne raison de répondre à vos questions pour en faire le meilleur usage.

Comment lire un tensiomètre au bras ou au poignet ?

Le fonctionnement du tensiomètre

Pour bien comprendre comment lire un tensiomètre, commençons par décrire la façon dont il est conçu :

  • Un brassard gonflable, positionné sur le bras ou le poignet, maintenu par un système de Velcro. Le médecin y glisse son stéthoscope pour surveiller les battements du cœur.

  • Une poire souple et des tubulures pour le gonflage et le dégonflage.

  • Un manomètre rattaché au brassard, qui délivre les résultats de mesure de la pression artérielle.

Le tensiomètre peut être manuel, avec un manomètre à aiguilles, ou alors électronique, à affichage digital. Les nouvelles générations sont désormais reliées au wifi. Comment lire un tensiomètre connecté ? Avec une application qui vous permet d’observer à distance des scores échelonnés dans le temps.

Important : quel que soit votre modèle favori, consultez la disponibilité des accessoires du tensiomètre. C’est indispensable pour remplacer facilement les éléments usés ou apprécier le confort d’une trousse de rangement.


Quel est l’intérêt d’un tensiomètre dans le suivi médical ?

Le tensiomètre est d’une utilité incontestable pour détecter les troubles de la tension artérielle. Parmi eux, l’hypertension source de pathologies vasculaires ou cardiovasculaires, de même que l’hypertension secondaire, indicatrice d’une potentielle pathologie rénale, d’une apnée du sommeil ou d’un diabète.

Grâce à la prise de tension, un infirmier à domicile peut alerter un médecin traitant. Le généraliste peut décoder un tableau clinique et décider d’orienter vers un spécialiste. Jusque-là réservé aux professionnels, il est aujourd’hui utilisé directement par les patients, mieux informés et plus autonomes dans leur suivi médical.

Comment lire un tensiomètre en exploitant correctement le résultat qu’il affiche ? C’est à découvrir maintenant, et en s’appliquant à comprendre également comment calculer sa tension avec un tensiomètre.


Comment calculer sa tension avec un tensiomètre ?

Si vous vous demandez comment calculer sa tension avec un tensiomètre, c’est probablement parce que vous avez constaté qu’elle s’évalue toujours grâce à deux (parfois trois) chiffres différents : la diastole, la systole et le cas échéant, le rythme des pulsations cardiaques.


Comment lire un tensiomètre
au moment de l’examen ?

Quand le médecin gonfle le brassard, il exerce une forte compression du bras, donc de l’artère, bloquant la circulation sanguine. La pression artérielle s’en trouve augmentée à son maximum. Pour mesurer votre tension, il dégonfle le brassard en deux temps. Il relâche une première fois la pression sur le bras, la circulation reprend, les battements du cœur sont de nouveau perceptibles.

  • Ce moment précis correspond à la pression artérielle systolique, celle où le cœur produit un effort de contraction pour évacuer le sang.

Le médecin achève le dégonflage du brassard. En l’absence de pression sur l’artère, le rythme cardiaque est parfaitement audible, la circulation sanguine, libre, est donc à sa valeur la plus basse.

  • Cette phase équivaut à la pression artérielle diastolique. Le cœur relâche son effort lorsqu’il se remplit de sang, la pression est minimale.


Comment calculer sa tension avec un tensiomètre
une fois que la mesure est faite ?

Arrondissez les chiffres que vous avez trouvés et ne tenez compte que des deux premiers.

  • Par exemple, l'appareil calcule une systole à 127 et une diastole à 78. Cela vous donne une tension artérielle de 13/8. Comment lire la tension sur un tensiomètre au bras qui affiche 124 et 75 ? Cela donne 12/7 de tension.


Comment lire un tensiomètre au poignet ?

Lorsque vous utilisez un tensiomètre de poignet, la seule particularité est de faire attention à maintenir votre main à la même hauteur que votre cœur. Asseyez-vous et posez votre bras sur une table, devant vous.


Comment lire la tension sur un tensiomètre au bras ?

Il est tout aussi inutile de vous inquiéter de savoir comment lire un tensiomètre au poignet, qu’au bras. En effet, où que vous mesuriez la tension, les résultats seront les mêmes. Vous n’avez donc pas besoin d’un mode de calcul différent.

Les valeurs standards indiquent qu’une tension artérielle optimale présente :

  • Une systole placée entre 115 et 120

  • Et une diastole située entre 75 et 80.

Comment lire un tensiomètre en tenant compte des standards ?

  • À partir de 160 à 180 (systole) et de 100 à 110 (diastole), le patient marquerait une hypertension (tension trop haute).

  • À moins de 100 et 70, il s’agirait d’une hypotension (tension trop basse).


Comment calculer sa tension avec un tensiomètre
sans interprétation erronée ?

Les valeurs standards restent à pondérer par des critères propres à chaque individu. D’une part, tout le monde n’a pas la même pression sanguine, d’autre part, elle est variable d’un moment à l’autre de la journée. Comment lire un tensiomètre avec une analyse adaptée ? En tenant compte d’une grossesse, d’une sédentarité, de l’âge, du sexe, d’une tension élevée dans la famille, voire d’un traitement médical. Interrogez votre médecin pour savoir quel échantillonnage est à retenir pour vous.


Handicap :
comment lire un tensiomètre au poignet en toute autonomie ?

Vue trop basse pour lire les résultats, cécité, difficulté à prendre note des chiffres pour les transmettre de manière fiable : comment lire un tensiomètre dans ces cas-là ? Ce sont autant d’inconvénients qui nuisent au bon suivi médical et que le tensiomètre vocal résout. Une fois la mesure opérée, il la délivre en parlant, et ce en français, en anglais comme en allemand. Il possède en outre un écran à affichage géant et mémorise les résultats. Il est donc idéal pour les seniors ou les personnes souffrant de handicap.



Commentaires (0)

Pas de commentaires

Ajouter commentaire

Vous devez vous connecter pour ajouter des commentaires.

Close