Close

Derniers Posts

Différence entre masques de type II, FFP2, FFP3.
Il existe plusieurs modèles de masques à usage médical, deux grandes catégories (masques chirurgicaux et masques de...
le Mar 24, 2023 | par Thierry G.
Quel pèse-personne choisir ? Comment régler un pèse-personne électronique ?
Matériel médical emblématique de la visite chez le docteur, allié santé totalement intégré dans le quotidien des...
le Nov 28, 2022 | par T. G.
Peut-on laver les masques chirurgicaux ? Comment ?
Médecins, chirurgiens, infirmiers, chirurgiens-dentistes, pour ne citer qu’eux, font un usage constant du masque de...
le Nov 21, 2022 | par T.G.

Comment se déroule la pose d’un cathéter ?

Posté le: Nov 15, 2022 | Auteur: T. G. | Catégories: Informations

Comment se déroule la pose d’un cathéter ? Combien de temps dure la pose d’un cathéter ?

Le cathéter est indispensable à la pratique médicale pour injecter certains médicaments, des solutions, ou retirer un fluide dont la présence est excessive ou anormale. Ce dispositif médical, à la fois simple et très technique, contribue autant au confort du patient qu’à celui du médecin ou de l’infirmier. Grâce à lui, le traitement est mieux administré, les prélèvements facilités. Selon l’usage qui en est fait, combien de temps dure la pose d’un cathéter, comment se déroule-t-elle ? Combien de temps peut-on garder un cathéter dans un tissu, dans une veine ou dans une cavité ? Faisons le point.

Comment se déroule la pose d’un cathéter ?

La diversité des cathéters médicaux selon leur indication

Il existe de nombreuses catégories de cathéters médicaux. Le choix varie en fonction de l’objectif médical, du site d’implantation, de la situation du patient et du temps où l’on peut garder le cathéter. Selon qu’il est question de :

  • L’administration d’une thérapeutique ponctuelle par injection ;

  • Un traitement plus long ou répété ;

  • Un examen ;

  • Un prélèvement ;

  • Un drainage ;

  • Une nutrition parentérale.

La conception du cathéter est tout à fait variable. Elle est adaptée aussi selon l’âge du patient. La pédiatrie ou la néonatologie, pour ne citer qu’elles, disposent par exemple de très faibles diamètres.

Certains sont à usage unique, d’autres peuvent être implantés à demeure pour les thérapeutiques de longue haleine. C’est le cas des cathéters à sonde urétrale, ou du cathéter veineux central (CVC), bien connu dans les services d’oncologie pour administrer les chimiothérapies.

Combien de temps dure la pose d’un cathéter médical ? La rapidité avec laquelle il est installé peut aller de quelques minutes pour mettre en route une perfusion ou assurer un prélèvement sanguin, au temps nécessaire à un cardiologue pour retirer des électrodes de pacemaker. Cela dépendra donc, nous le verrons ci-dessous, de l’indication concernée et du type de cathéter médical qui est en jeu.


Comment se déroule la pose d’un cathéter périphérique ?

C’est un acte mené par un professionnel de santé, médecin ou infirmier et qui se réalise en chambre, au service des urgences ou à domicile, selon la situation.

Après une antisepsie soigneuse, le praticien place un garrot, puis localise à la palpation une veine adaptée. Il pique avec l’aiguille en faisant un pli cutané et introduit le cathéter. Il retire le garrot, protège le dispositif médical par un pansement et branche la perfusion. Lorsque le cathéter n’est pas utilisé, il est systématiquement fermé grâce à un bouchon obturateur.

Combien de temps dure la pose d’un cathéter par le professionnel de santé ?

Elle est plutôt rapide lorsqu’elle est menée sans capital veineux problématique et que le patient est calme. L’installation du cathéter nécessite quelques minutes.

Combien de temps peut-on garder un cathéter périphérique ?

Il ne peut être conservé au-delà de 96 heures, excepté si le capital veineux du patient est effondré. En cas de surinfection, il est aussitôt remplacé.


Comment se déroule la pose d’un cathéter veineux central ?

Il est employé par exemple lorsqu’un patient doit recevoir un traitement de façon continue et prolongée, ou répétée, cyclique, ou encore en cas de dialyse ou d’alimentation parentérale. Cette fois-ci, l’intervention est menée par un médecin, sous anesthésie générale ou locale.

Elle consiste à ponctionner la veine puis à insérer un cathéter dans le système veineux profond, dans la zone sous-clavière, fémorale ou jugulaire. Ce type de cathétérisme se réalise sous contrôle (électrocardiogramme, échographe, saturomètre et apport d’oxygène, selon l’indication médicale). Lorsqu’il est installé, il est fixé avec du fil de suture, puis vérifié par radio.

Combien de temps dure la pose d’un cathéter par voie centrale au bloc opératoire ?

En général, il faut entre trente minutes et une heure et une surveillance d’environ deux heures en salle de réveil.

Combien de temps peut-on garder un cathéter central ?

Il est conçu pour les thérapeutiques de longue haleine, néanmoins, il doit faire l’objet de mesures d’hygiène irréprochables ainsi que d’une sécurisation par le médecin.


Comment se déroule la pose d’un cathéter de drainage urinaire ?

Le cathéter a généralement pour vocation de vider l’urine contenue dans la vessie. Elle permet aussi de la traiter ou d’évacuer des caillots de sang. Pour ce faire, elle est alors conçue avec deux ou trois voies, de diamètres différents. Elle est une alliée précieuse en cas de perte de contrôle vésical. C’est le cas, par exemple, avec une anesthésie pour une longue opération, une rétention ou une incontinence urinaire ou encore une lésion de la moelle épinière.

Certains cathéters urinaires sont introduits de façon intermittente dans l’urètre pour des vidanges provisoires ou répétitives, et retirés dès que la vessie est vide. D’autres sont installés à demeure, comme la sonde de Foley. Le professionnel de santé suit le protocole d’asepsie rigoureusement, puis injecte un gel anesthésiant par l’ouverture urétrale. Le cathéter est ensuite inséré en douceur. Le ballon situé à son extrémité est rempli d’eau stérile, puis son positionnement correct est vérifié. La poche urinaire ou la valve sont enfin fixées.

Combien de temps dure la pose d’un cathéter urétral ?

Le plus souvent, la mise en place d’un cathéter urinaire est une intervention rapide, qui nécessite moins de trente minutes, préparation et anesthésie locale incluses.

Combien de temps peut-on garder un cathéter urétral ?

Le cathéter urinaire peut être conservé plus ou moins longuement. Cela peut aller de quelques heures (par exemple le temps d’une suite opératoire), à plusieurs mois. Toutefois, la pose d’une sonde urinaire est un geste invasif à fort risque infectieux, qui peut finir par être irritante, donc à limiter autant que faire se peut.


La douleur après la pose d’un cathéter

Par voie centrale, la pose d’un cathéter est réalisée sous anesthésie. Une douleur modérée est parfois perçue durant les premières 24 heures. La pose du cathéter périphérique, elle, est inconfortable, mais pas fatalement douloureuse. Un anesthésique local peut être appliqué au préalable pour soulager le patient. En matière de sonde urinaire, il existe un cathéter hydrophile, lubrifié et préhydraté dans le but de réduire les frictions, les lésions de l’urètre et la sensation d’inconfort.

Commentaires (0)

Pas de commentaires

Ajouter commentaire

Vous devez vous connecter pour ajouter des commentaires.

Close