Close

Derniers Posts

Différence entre masques de type II, FFP2, FFP3.
Il existe plusieurs modèles de masques à usage médical, deux grandes catégories (masques chirurgicaux et masques de...
le Mar 24, 2023 | par Thierry G.
Quel pèse-personne choisir ? Comment régler un pèse-personne électronique ?
Matériel médical emblématique de la visite chez le docteur, allié santé totalement intégré dans le quotidien des...
le Nov 28, 2022 | par T. G.
Peut-on laver les masques chirurgicaux ? Comment ?
Médecins, chirurgiens, infirmiers, chirurgiens-dentistes, pour ne citer qu’eux, font un usage constant du masque de...
le Nov 21, 2022 | par T.G.

Peut-on laver les masques chirurgicaux ? Comment ?

Posté le: Nov 21, 2022 | Auteur: T.G. | Catégories: Informations

Médecins, chirurgiens, infirmiers, chirurgiens-dentistes, pour ne citer qu’eux, font un usage constant du masque de protection. Dans le cadre de la pandémie Covid-19, les autorités lui ont donné un coup d’accélérateur, avec une consigne indiquant de les jeter au bout de 4 heures de port. Aujourd’hui, plusieurs études médicales remettent en question cette affirmation. Peut-on laver les masques chirurgicaux avec la garantie d’une efficience satisfaisante ? Si oui, comment laver les masques chirurgicaux de façon adéquate ? LD Médical démêle le vrai du faux et vous répond.

Peut-on laver les masques chirurgicaux ? Comment ?

Le mode de fabrication et d’action spécifique des masques chirurgicaux

Le masque fait partie de la panoplie des protections indispensables contre les contaminations. Généralisé à toute la population face à la persistance de la circulation du SARS-CoV-2, la pénurie a sévi, et avec elle, un brouhaha sur les différentes catégories de masques. Peut-on laver les masques chirurgicaux ? Avant de s’interroger sur ce point, commençons par aborder leurs propriétés. Vous comprendrez ensuite comment laver les fameux masques chirurgicaux (ou pas !).

Le masque chirurgical qui répond à la norme NF EN 14683

Les masques chirurgicaux comportent au moins trois couches de polypropylène non tissé pour constituer une barrière physique. Le masque chirurgical vous protège des germes expirés par autrui sous forme de gouttelettes. Il propose trois types : le type I filtre 95 % des particules expirées, le type II 98 % et le type II résiste en outre aux éclaboussures.

Le masque FFP NF EN 149

Il assure une barrière physique filtrante à l’air expiré et bloque les particules fines que vous pourriez inspirer. Lui aussi est classé en trois paliers, le FFP1 filtrant au minimum 80 %, le masque FFP2 atteignant les 94 % et le FFP3 étant efficace à 99 %. Le masque FFP est parfaitement indiqué pour les professionnels de santé dans la lutte contre la Covid.

Le masque FFP à valve respiratoire

Il offre le même niveau de filtration de l’air respiré que les précédents. Sa particularité est de faciliter votre expiration grâce à la valve qui s’ouvre. Les autorités sanitaires estiment qu’il est inadapté à la lutte contre une contamination, car si vous êtes porteur de germe, l’air expiré n’est pas filtré.


Jetables ou réutilisables ? Peut-on laver les masques chirurgicaux ?

La première consigne a indiqué de jeter le masque chirurgical porté durant quatre heures. Il s’est donc inscrit dans l’esprit collectif le principe d’une protection respiratoire jetable. L’avantage incontesté du matériel médical à usage unique reste la garantie de ne pas véhiculer des agents pathogènes après coup. Toutefois il comporte un coût et génère un volume colossal de déchets.

Une étude médicale de 2022 confirme qu’on peut laver les masques chirurgicaux

La revue scientifique Chemosphere a publié en 2021 une étude menée selon une méthodologie validée. Masques neufs et masques usagés ont été testés. Le résultat démontre que, lavés à 60 °C avec des solutions détergentes et désinfectantes, le niveau de propreté et l’efficacité de filtration demeurent satisfaisants. L’expérience obtient la même conclusion avec un lavage par autoclave et par stérilisation à froid.

Mais attention, on peut laver les masques chirurgicaux pour les réutiliser, cependant, ils doivent être remplacés au moins 4 fois par 24 heures.

Pourquoi peut-on laver les masques chirurgicaux ?

Le masque chirurgical, nous l’avons vu, reste un incontournable de la protection respiratoire. Il faut toutefois tenir compte du fait qu’il comporte du polypropylène, dont la dégradation demande plusieurs centaines d’années. Systématiquement jeté, il finit par générer chaque jour des tonnes supplémentaires de déchets, inutiles.

On peut donc laver les masques chirurgicaux au lieu de les déposer chaque fois dans sa poubelle. Il est à souligner en outre que l’habitude de les qualifier de « jetables » crée un corollaire malheureux avec la notion de détritus, abandonné en bord de route ou sur les plages.


Comment laver les masques chirurgicaux
de façon correcte ?

L’étude de Chemosphere affirme qu’on peut laver les masques chirurgicaux jusqu’à 10 lavages en maintenant une performance suffisante. Jetez-les passée cette limite.

Comment laver les masques chirurgicaux et FFP ?

Collectez-les toujours dans un sac posé à part, pour une contamination avant le passage en machine. Il est admis que le SARS-CoV-2 ne résiste pas à un lavage à 60 °C. Il est fortement recommandé d’utiliser une lessive à l’efficacité certaine et de ne pas hésiter à la compléter par un désinfectant. C’est d’autant plus vrai si vous faites tourner votre lave-linge à 40 °C.

Ne javellisez pas, n’aspergez pas de gel hydroalcoolique ou d’huiles essentielles. Les vapeurs sont nocives.

Comment laver les masques chirurgicaux à la main ?

Suivez les mêmes recommandations que précédemment, simplement veillez au risque de brûlure. Vous ne pourrez pas ébouillanter les masques chirurgicaux, le polypropylène ne supportant pas 100 °C. Savonnez les masques rigoureusement sur toute leur surface. Faites-les tremper dans une eau à 60 °C, dans un récipient fermé qui conserve le niveau de chaleur.


Un rappel important :
comment porter les masques chirurgicaux ?

Comment portez-vous le masque chirurgical ? L’efficience de cette protection et sa respirabilité dépendent en forte partie d’une bonne utilisation. Pour former une véritable barrière physique, certaines règles sont incontournables. Par ailleurs, on peut facilement supposer qu’un port du masque défaillant incite à le toucher fréquemment, voire à s’abstenir de le porter.

Comment porter le masque chirurgical ou FFP de manière correcte ?

Le masque de protection s’associe aux gestes barrières, mesures de distanciation, protocoles d’asepsie. Voyons comment porter les masques chirurgicaux pour que cette mesure simple soit réellement efficace.

  • Lavez vos mains rigoureusement.

  • Attrapez le système d’accroche (élastiques à loger au dos du crâne, derrière les oreilles ou à nouer) sans toucher le masque.

  • Fixez-le correctement.

  • Maintenez la partie haute du masque en haut du nez, pliez la barrette métallique pour qu’elle s’adapte à votre morphologie.

  • Tirez sur le bas du masque jusqu’à ce qu’il englobe le menton.

Ne le touchez plus une fois en place. Il doit couvrir intégralement le nez, la bouche et le menton. Comment porter les masques chirurgicaux avec des lunettes ? Positionnez-les après avoir installé votre masque, sur ce dernier.

Pour le retirer, saisissez-le par ses accroches, enfermez-le dans le sac de lavage, puis nettoyez vos mains.

Commentaires (0)

Pas de commentaires

Ajouter commentaire

Vous devez vous connecter pour ajouter des commentaires.

Close